roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu
Paroles de Sagesses - Titre
Titre : Archives
« décembre 2010
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

La Culpabilité

Marianne Dubois

La racine de la culpabilité est souvent 'un cadeau' de naissance.
Chaque événement de la vie se greffe alors sur cette racine (par exemple, le conditionnement moral ou religieux) et la fait grandir.

Si nous sommes 'nés' coupables, il nous est peut-être demandé de nous réconcilier avec cette part de nous-mêmes. Ce serait une première prise de conscience.
La souffrance engendrée par cette culpabilité est, comme toutes les souffrances, une division.

Voyons donc très clairement ce que produit cette culpabilité : quelles sont les caractéristiques de cette souffrance particulière ?
Elle empêche de vivre harmonieusement, d’entrer dans l’instant présent ; elle pollue notre pensée, taraude l’esprit, entraîne à se détester et bien d’autres choses qui peuvent être regardées en toute neutralité.

Lorsque nous avons bien vu toute la panoplie de ses méfaits, que nous les avons reconnus, observés avec une attention totale, ressentons où se situe cette souffrance, dans quelle partie du corps : tête, cœur, plexus, ventre…

L’observation attentive met le problème à l’extérieur : nous n’y sommes plus identifiés émotivement.

Lorsque cette observation a été soigneusement accomplie, nous pouvons accueillir la culpabilité, la reprendre en nous au niveau de l’amour qui n’est jamais celui de l’ego.

En disant 'je t’aime' à ce qui dérange, nous transformons ce qui dérange : la culpabilité peut ainsi se dissoudre dans l’unité de l’être.

Il s’agit donc d’arrêter la guerre avec soi-même car elle renforce le problème.
Accueillir, aimer, faire l’unité… dissout le problème ou bien le transforme en force nouvelle.

La force est souvent une faiblesse traversée par l’amour.




CSS Valide !  Valid XHTML 1.0 Strict