roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu
Paroles de Sagesses - Titre
Titre : Archives
« décembre 2010
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

La Fougère et le Bambou

Auteur Un-connu

Ne renoncez pas…

Un jour j’ai décidé d’arrêter…
J’ai quitté mon travail, mes amis, ma spiritualité… J’ai voulu quitter ma vie.
Je suis allé dans la forêt pour avoir une dernière conversation avec Dieu.

- Dieu, ai-je demandé, peux-tu me donner une seule bonne raison de ne pas arrêter ?
Sa réponse me surprit…
- Regarde là-bas, vois-tu la fougère et le bambou ?
- Oui.
- Lorsque j’ai planté la fougère et les graines de bambou, j’ai pris très grand soin d’eux.
Je leur ai donné de la lumière.
Je leur ai donné de l’eau.

La fougère est très vite sortie de terre.
Son vert brillant a recouvert le sol de la forêt.
Dans le même temps, rien ne s’est passé du côté du bambou. Mais je ne l’ai pas abandonné.
La deuxième année, la Fougère était pleine de vie, et abondante.
Et il ne se passait toujours rien du côté du bambou. Pourtant, je ne l’abandonnais pas.
La troisième année ? Toujours rien.
Toutefois, je ne l’abandonnais pas.
La quatrième année ? Encore rien.
Je ne l’abandonnais pas.
Alors, la cinquième année, une très petite pousse a émergé de terre.
Comparé à la fougère, c’était apparemment bien petit et insignifiant…
Mais à peine 6 mois plus tard, le bambou mesurait plus de 30 mètres de hauteur.
Il avait passé cinq ans à développer ses racines, des racines qui l’avaient rendu fort et lui ont donné tout ce dont il avait besoin pour grandir et se développer dans toute sa magnificence.

Je ne donne jamais, à aucune de mes créations, un défi qu’elle ne peut pas relever.

Sais-tu, mon enfant, que pendant tous ces temps de lutte, tu as cultivé tes racines ?

Je n’ai jamais abandonné le bambou.
Je n’abandonnerai jamais un seul être.
Ne te compare pas aux autres.
Le bambou a un but différent de la fougère. Pourtant, ils rendent tous deux la forêt belle.
Ton temps viendra.
Tu monteras haut !
- À quelle hauteur devrais-je monter ?
- Aussi haut que le bambou ?
- Aussi haut que lui ?
- Oui, rends-moi gloire en montant aussi haut que tu le peux.

J’ai quitté la forêt et ai rapporté cette histoire.

Dieu ne renoncera jamais avec vous.

Jamais, Jamais, ne renoncez Jamais.

Ne dites pas au Seigneur combien grand est le problème, dites au problème combien Grand est le Seigneur !

CSS Valide !  Valid XHTML 1.0 Strict